LE FORUM DU REIKI


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Interrogation/expérience

Aller en bas 
AuteurMessage
francois
Pratiquant de l'Ecole Usui Reiki Do
avatar

Masculin
Taureau Cheval Nombre de messages : 334
Date de naissance : 16/05/1978
Age : 40
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Accueil archives départementales
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Interrogation/expérience   Mar 14 Avr 2009 - 20:17

Bonsoir,

je me demandais... si on pose comme postulat que la souffrance, les maladies sont crées par l'esprit (ou le mental). Alors comment se retrouvent-elles dans le corps? Hypothèse: lorsque l'esprit ne peut plus "gérer" une situation, l'énergie (l'émotion) ainsi déployée se "réfugie" vers le corps et s'y installe-peut-être durablement- car ça devient une habitude. Alors on pourrait se dire qu'"intervenir" en premier lieu sur une douleur physique peut nous aider à "remonter" vers la vraie cause de la souffrance.

A plus

François

_________________
"Connaitre c'est être" Swami Prajnanpad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Mar 14 Avr 2009 - 21:03

Bonsoir François

Voila un super sujet !!! Pour ma part ma vision des choses selon mon expériences bien sur !!! J’ai pendant très longtemps chercher a soigné et soulager mes douleurs soit mon corps avant de soigner l’esprit et rien de bien positif eu lieu alors j’ai inversé l’ordre des choses

Et la j’ai ressentit un mieux car comprendre pourquoi nous avons une douleur ou une émotion soulage automatiquement les douleurs !!!

Mais aujourd’hui je dirait que nous pouvons faire les deux en même temps soulager le corps et l’esprit car l’un ne marche pas sens l’autre

Comme le dit Corinne Corps et esprit marche ensemble

Nos pensées bloquent des partis de notre corps donc nous pouvons par des techniques les débloquer, Comme par exemple le shiatsu !!! Mais nous devons les comprendre pour ne plus les voir réapparaître ou crée de nouveau cette douleur ou émotions !

Merci encore pour ce sujet intéressant a échanger

Bien a toi François je te souhaite une bonne soirée

Michael
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Mar 14 Avr 2009 - 22:19

Salut Francois

Je crois que ton postulat de départ n'est plus à démontrer et que les mécanismes de somatisations sont tout de même bien établie. Le rôle de l'état d'esprit sur l'activité cérébrale et celle ci sur les organes, muscles et autres ne sont plus des mystères depuis une paye.
(n'en déplaise aux caricaturistes de la médecine)
Donc pour moi, inutile d'enfoncer des portes ouvertes, le corps et l'esprit évidement ça va de paire.
Avec pour bémol, que toutes les maladies (et de loin) ne viennent pas QUE de l'esprit.

C'était mon postulat pour participer à ta question en débat.
Citation :
Alors on pourrait se dire qu'"intervenir" en premier lieu sur une douleur physique peut nous aider à "remonter" vers la vraie cause de la souffrance.
Il me semble que bien souvent, il y à un double décalage entre la cause et l'effet.
exemple classique :
Quelques chose m'ennuie, avec le temps ça me pèse j'y pense, je le garde pour moi, je supporte...et un jour j'ai une douleur dorsale qui me bloque. (premier décalage)
La douleur est donc là, c'est l'effet
Mon rapport à la chose que je supporte , c'est la cause.

Il y à ensuite plusieurs cas (de décalage):

Je traite mais elle ne part pas de suite, voir, elle reste encore présente alors que j'ai compris la cause et même réglé mon rapport à elle (je m'exprime, je modifie mon attitude etc...)
Je traite la douleur, elle part de suite....reste à régler la cause.
Je traite la douleur, elle part de suite...en même temps que je règle la cause.

Il ne peut donc y avoir de démarche absolue ou le traitement de l'effet, règlerais fatalement la cause. ( les 3 cas ci dessus (parmis d'autres) existe dans la réalité de la pratique.)
Il y à d'autres raison pour laquelle ont ne peux ce baser sur ce postulat. Parmi elle, le fait qu'un malaise provoqué par l'état d'esprit, prend forme matériel (biologique ou fonctionnelle), entraine parfois des conséquences autres que sur le point de départ etc. et cela demande à être soigné indépendamment de l'amélioration de "l'état d'esprit" ayant provoqué le malaise.

Entre parenthèse, je ne suis pas certain que nous soyons compétant pour déterminer chez les gens les origines "mentale" de leur souffrance. J'aimerais d'ailleurs que certains pratiquants arrêtent de ce prendre à ce sujet pour des petits psy à 2 balles.
Cependant, il est vraie que certains symptômes sont assez significatif de problèmes moraux et de souffrances, mais il faut rester prudent en la matière.

Bref tout ça pour dire, qu'il y à une relative indépendance entre le schémas aller : cause=effet
et celui du soulagement, ou cause et effet sont devenu indépendant l'un de l'autre.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Corinne Bouty
Fondatrice du Forum
avatar

Féminin
Balance Chèvre Nombre de messages : 2202
Date de naissance : 12/10/1955
Age : 62
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Praticienne & Enseignante en Reiki Japonais, fondatrice de l'Ecole Usui Reiki Do.
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Mer 15 Avr 2009 - 8:21

François a écrit:
je me demandais... si on pose comme postulat que la souffrance, les maladies sont crées par l'esprit (ou le mental). Alors comment se retrouvent-elles dans le corps?
Hibou a écrit:
... inutile d'enfoncer des portes ouvertes, le corps et l'esprit évidement ça va de paire. Avec pour bémol, que toutes les maladies (et de loin) ne viennent pas QUE de l'esprit.
Une réponse possible selon la médecine ayurvédique - la "mère" de toutes les médecines traditionnelles - éliminant tout concept d'une psychologie à 2 sous, si chère aux adeptes du mouvement NA. Ce qui suit est extrait du livre du Dr Vasant Lad, "Ayurvéda, Science de l'Autoguérison".

Bisous



Citation :
Le processus de la santé

La santé est ordre, la maladie est désordre. A l'intérieur du corps, il y a interaction constante entre ordre et désordre. L'homme avisé apprend à être pleinement conscient de la présence de troubles dans son corps et entreprend de rétablir l'ordre. Il comprend que l'ordre est inhérent au désordre et qu'il est donc possible de recouvrer la santé.

L'environnement interne du corps réagit constamment à l'environnement extérieur. Le désordre intervient quand deux paramètres sont en déséquilibre. Pour modifier l’environnement interne, afin de l'équilibrer avec l'environnent extérieur, il faut comprendre comment le processus de la maladie survient à l'intérieur de l'être psychosomatique. L'Ayurvéda fournit des explications de la maladie qui permettent de rétablir l'ordre et la santé à partir du désordre de la maladie.

En Ayurvéda, le concept de la santé est fondamental pour comprendre la maladie. C'est pourquoi, avant de discuter de la maladie, nous devons comprendre la signification du confort ou de la santé. Un état de santé existe quand le feu digestif (agni) est équilibré; les humeurs corporelles (vata-pitta-kapha) sont en équilibre; les trois émonctoires (urine,fèces et sueur) sont produits à des niveaux normaux et en équilibre; les sens fonctionnent normalement ; et le corps, l'esprit et la conscience travaillent dans l'harmonie et ne font qu'un. Lorsque l'équilibre d'un quelconque de ces systèmes est perturbé, c'est le commencement du processus de la maladie. Comme un équilibre des éléments et des fonctions mentionnés plus haut entraîne une résistance et une immunité naturelles, même les maladies contagieuses peuvent ne pas affecter la personne qui est en bonne santé. Ainsi, les déséquilibres du corps et de l'esprit sont responsables de la douleur et de la misère physiques et psychologiques.

Classification de la maladie

D'après l'Ayurvéda, on peut classer la maladie selon son origine : psychologique, spirituelle ou physique. La maladie est aussi classée en fonction du lieu de sa manifestation : cœur, poumons, foie, etc. Le processus de la maladie peut commencer dans l'estomac ou les intestins, mais se manifester dans le cœur ou les poumons, si bien que les symptômes de la maladie peuvent apparaître à un endroit différent de son origine. Les maladies peuvent aussi être classées d'après leur cause et les dosha corporelles : vata-pitta-kapha.

Prédisposition à la maladie

La constitution individuelle détermine la prédisposition à la maladie. Par exemple, les personnes de constitution kapha ont une nette tendance aux maladies kapha. Elles peuvent éprouver des angines à répétition, sinusite, bronchite et congestion des poumons. De même, les individus de constitution pitta sont sujets aux troubles de la vésicule biliaire, de la bile et du foie, à l'hyperacidité, l'ulcère peptique, les gastrites et les maladies inflammatoires. Les types pitta souffrent aussi de problèmes de peau comme urticaire et rougeurs. Les personnes vata sont très sujettes aux gaz, aux douleurs de la zone lombaire, arthrite, sciatique, paralysie et névralgies. Les maladies vata ont leur origine dans le gros intestin, les maladies pitta dans l'intestin grêle et les troubles kapha dans l'estomac. Des humeurs déséquilibrées dans ces zones occasionneront certains signes et symptômes.

Le déséquilibre entraînant la maladie peut avoir son origine dans la conscience, sous forme de sentiment négatif et peut alors se manifester dans l'esprit, où la graine de la maladie peut se trouver au plus profond du subconscient sous forme de colère, de peur ou d'attachement. Ces émotions se manifesteront dans le corps par l'intermédiaire de l'esprit. La peur réprimée entraînera un trouble de vata ; la colère, un excès de pitta ; et l'envie, l'avidité et l'attachement aggraveront kapha. Les déséquilibres des tridosha affectent la tendance naturelle du corps (le système auto-immunitaire - agni) et celui-ci est alors susceptible de maladie.

Parfois, le déséquilibre à l'origine du processus de la maladie peut d'abord survenir dans le corps et se manifester dans l'esprit et la conscience. L'alimentation, les habitudes de vie et l'environnement, ayant des attributs similaires à ceux des doshas (humeurs), seront opposés aux tissus corporels. Ils vont créer un déséquilibre qui se manifestera d'abord au niveau physique, pour affecter ensuite l’esprit à travers un trouble des tridosha. Par exemple, un vata perturbé entraîne peur, dépression et nervosité ; un excès de pitta dans le corps cause colère, haine et jalousie; un kapha aggravé crée possessivité, avidité et attachement. Ainsi il y a une connexion directe entre alimentation, habitudes, environnement et troubles émotionnels.

Les 3 dosha ou humeurs biologiques

Vata est un principe de mouvement. Ce qui bouge est appelé vata. C'est pourquoi vata peut être considéré comme le principe de l'air corporel. Cependant, l'élément Air de l'atmosphère extérieure n'est pas le même que l'air du corps. L'air corporel, ou vata, peut être caractérisé en tant qu'énergie subtile gouvernant les mouvements biologiques. Ce principe biologique de mouvement engendre tous les changements subtils du métabolisme. Vata est formé à partir des deux éléments Ether et Air.

Vata gouverne la respiration, les clignements d'yeux, les mouvements des muscles et des tissus, les pulsations du cœur, ainsi que toute expansion et contraction, les mouvements du cytoplasme et les membranes cellulaires, et le mouvement des simples impulsions des cellules nerveuses. Vata gouverne aussi les sentiments et émotions tels la gaieté, la nervosité, la peur, l'anxiété, la douleur, les tremblements et les spasmes. Le gros intestin, la cavité pelvienne, les os, la peau, les oreilles et les cuisses sont le siège de vata. Si le corps développe un excès de vata, il s'accumulera dans ces régions.

Pitta est traduit par le feu, bien que ce terme ne signifie pas littéralement "feu". On peut voir le feu d'une bougie ou d'une cheminée, cependant, l'énergie-chaleur corporelle, la dosha pitta, qui se manifeste en tant que métabolisme, n'est pas visible de cette façon. Pitta gouverne la digestion, l'absorption, l'assimilation, la nutrition, le métabolisme, la température du corps, la coloration de la peau, l'éclat des yeux, ainsi que l'intelligence et la compréhension. Psychologiquement, pitta provoque la colère, la haine et la jalousie. L'intestin grêle, l'estomac, les glandes sudoripares, le sang, la graisse, les yeux et la peau sont les sièges de pitta. Pitta est formé des deux éléments Feu et Eau.

La traduction de kapha est l'eau biologique et ce principe corporel est formé de deux éléments, la Terre et l'Eau. Kapha cimente les éléments du corps, fournissant le matériau nécessaire à la structure physique. Cette dosha maintient la résistance du corps. L'eau est le principal constituant de kapha et cette eau corporelle est physiologiquement responsable de la force biologique et de la résistance naturelle des tissus du corps. Kapha lubrifie les articulations; fournit l'humidité à la peau ; aide à guérir les blessures ; remplit les espaces du corps ; donne force biologique, vigueur et stabilité ; soutient la mémoire; donne de l'énergie au cœur et aux poumons et préserve l'immunité. Kapha est présent dans la poitrine, la gorge, la tête, les sinus, le nez, la bouche, l'estomac, les articulations, le cytoplasme, le plasma, et les sécrétions du corps tel le mucus. Psychologiquement, kapha est responsable des émotions de l'attachement, de l'avidité et de l’envie persistante ; il est aussi exprimé dans les tendances au calme, au pardon et à l’amour. La poitrine est le siège de kapha.

L'équilibre des tridosha est nécessaire à la santé. Par exemple, le principe de l'air enflamme le feu corporel, mais l'eau est nécessaire pour contrôler le feu, sinon le feu corporel brûlerait les tissus. Vata fait bouger kapha et pitta, qui sont immobiles. Ensemble, les tridosha gouvernent toutes les activités métaboliques : l’anabolisme (kapha), le catabolisme (vata) et le métabolisme (pitta). Lorsque vata est en déséquilibre, le métabolisme est perturbé, entraînant un excès de catabolisme qui mène au processus de détérioration du corps. Lorsque l'anabolisme est plus important que le catabolisme, il y a augmentation du taux de croissance et de restauration des organes et tissus. Un excès de pitta perturbe le métabolisme, un excès de kapha augmente le niveau d’anabolisme et un excès de vata entraine l’amaigrissement (catabolisme).

_________________
"Notre expiration est celle de l'Univers entier. Notre inspiration est celle de l'Univers entier. A chaque instant, nous réalisons ainsi la Grande Œuvre illimitée. Avoir cet esprit là, c'est faire disparaitre tout malheur et engendrer le bonheur." Kodo Sawaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacques29

avatar

Masculin
Poissons Coq Nombre de messages : 69
Date de naissance : 10/03/1957
Age : 61
Lieu de résidence : Scaër
Date d'inscription : 13/02/2009

MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Mer 15 Avr 2009 - 12:20

Pour ma part, je ne rangerai pas toutes les maladies avec comme sources le mental. Certaines maladies peuvent être déclenchées a la faveur d'un stress etc.; il sert de détonateur en quelque sorte. mais tout les ingrédients de la maladie sont dans le corps et il ya déclenchement ou pas; avec l'allongement de la durée de la vie , effectivement il y a plus de maladie soignées qu'avant , et c'est une cause du trou de la sécu (heureusement) . dans le temps les gens mourraient avant le déclenchement de certaines pathologies!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Mer 15 Avr 2009 - 13:02

Salut Jacques

Ben pour moi le stress est typiquement une maladie du mental.
Ce qui relèverait plutôt d'une agression extérieur serait pour moi par exemples :les origines bactériennes, virales, les empoisonnements (alimentaires), l'absorption de substances nuisibles (pollution, gaz, amiantes, produits ménagers...) et génétiques.

amicalement
Revenir en haut Aller en bas
jacques29

avatar

Masculin
Poissons Coq Nombre de messages : 69
Date de naissance : 10/03/1957
Age : 61
Lieu de résidence : Scaër
Date d'inscription : 13/02/2009

MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Mer 15 Avr 2009 - 14:45

jacques29 a écrit:
Pour ma part, je ne rangerai pas toutes les maladies avec comme sources le mental. Certaines maladies peuvent être déclenchées a la faveur d'un stress etc.; il sert de détonateur en quelque sorte. mais tout les ingrédients de la maladie sont dans le corps et il ya déclenchement ou pas; avec l'allongement de la durée de la vie , effectivement il y a plus de maladie soignées qu'avant , et c'est une cause du trou de la sécu (heureusement) . dans le temps les gens mourraient avant le déclenchement de certaines pathologies!

je me suis mal exprimé , bien sure que le stress est mental, mais il viens de l'extérieur, quelque chose que le mental ne peut plus gérer! si il vient de l'intérieur c'est de l'angoisse ,
et le stress est fait pour te sauver la vie (enfin il était fait pour cela): exemple, tu es dans la savane , avec des herbes hautes tu vois les herbes onduler et faire un peu de bruit.. c'est soit un serpent , soit le vent , mais il vaut mieux faire un cent mètre!
le Stress côute un peu plus d'un milliard d'euros en Europe (des 15) , mais il set sous-évalués en France , au états unis il est pour une part importante des problèmes de santé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francois
Pratiquant de l'Ecole Usui Reiki Do
avatar

Masculin
Taureau Cheval Nombre de messages : 334
Date de naissance : 16/05/1978
Age : 40
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Accueil archives départementales
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Mer 15 Avr 2009 - 17:40

Merci Hibou et Corinne ainsi que Jacques et Michael,

je me basais sur une expérience personnelle d'un déclenchement de crise inflammatoire suite à un moment de stress. Lorsque je suis contrarié, j'ai une certaine façon de penser et d'agir, je me tend comme pour me protéger et ça se déclenche peu de temps après. Je précise que c'est une maladie génétique qui m'a été transmise par le côté maternelle de la famille. Il y a donc là quelque chose qui a trait au passé.

Alors certes en modifiant mon attitude je peux grandement améliorer ma situation et par là moins souffrir. J'y suis d'ailleurs arriver en pratiquant le Reiki mais je crois que la cause-la racine est encore plus profonde. Traiter le mental me semble une bonne piste pour "remonter" à la source. Si cette maladie ne vient pas de l'esprit, ce dernier "gère" avec elle depuis son apparition. Donc je crois que s'occuper du mental me rapprocherait de la cause.

A plus

François

_________________
"Connaitre c'est être" Swami Prajnanpad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacques29

avatar

Masculin
Poissons Coq Nombre de messages : 69
Date de naissance : 10/03/1957
Age : 61
Lieu de résidence : Scaër
Date d'inscription : 13/02/2009

MessageSujet: maladie   Mer 15 Avr 2009 - 19:47

François, ce n'est pas une spondiartrite ankylosante par hasard?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Mer 15 Avr 2009 - 20:06

Bonsoir François,

Il ne faut parfois pas trop chercher … mais ne pas se laisser envahir par le stress !!!! Quand tu le sens venir occupe ton esprit à autres choses !!!

Je te souhaite d’y parvenir !!!

Positif Attitude

Bien a toi

Michael
Revenir en haut Aller en bas
francois
Pratiquant de l'Ecole Usui Reiki Do
avatar

Masculin
Taureau Cheval Nombre de messages : 334
Date de naissance : 16/05/1978
Age : 40
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Accueil archives départementales
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Mer 15 Avr 2009 - 20:50

Bonsoir,

oui Jacques, il s'agit bien d'une spondylarthrite ankylosante, j'ai déjà posté sur ça et je continue mes recherches, mais cela dit c'est une interrogation de ma part qui se veut aussi partage.

Oui partage des expériences, on ne se sent pas attiré par le Reiki, par la connaissance de soi ou tout intérêt pour les "choses de l'esprit" pour rien.

Michael, c'est vrai il ne faut pas "trop" chercher, mais parfois la recherche s'effectue d'elle-même, et sur plus d'un front! Il ne s'agit pas de réagir aveuglément! Ni de compenser!

A plus

François

_________________
"Connaitre c'est être" Swami Prajnanpad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacques29

avatar

Masculin
Poissons Coq Nombre de messages : 69
Date de naissance : 10/03/1957
Age : 61
Lieu de résidence : Scaër
Date d'inscription : 13/02/2009

MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Mer 15 Avr 2009 - 22:09

François nous avons la même maladie, le stress est un déclencheur important de nos inflammations ; Ah chacques fois que je m'énerve ma femme me dit tu vas encore faire une crise , et badaboum j'en ai pour quelque semaines ! Au fait tu souffre beaucoup? moi la cortisone me fais du bien j'en suis à 50 mlg jour car depuis quelques jours je suis en poussée; une personne ma dit que le tremblement de terre en Italie à remué plus que l'on imagine la terre et chez nous (les SPA) ya de la réponse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francois
Pratiquant de l'Ecole Usui Reiki Do
avatar

Masculin
Taureau Cheval Nombre de messages : 334
Date de naissance : 16/05/1978
Age : 40
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Accueil archives départementales
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Jeu 16 Avr 2009 - 17:53

Bonsoir Jacques,

je ne prends que des anti-inflammatoires lorsque survient une poussée, sinon je me donne du Reiki soit sur les zones "enflammées" soit sur le ventre (siège des émotions). Disons que c'est une formule qui fonctionne bien pour moi!
Quant au tremblement de terre récent, rien pour moi.

A bientôt

François

_________________
"Connaitre c'est être" Swami Prajnanpad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joss

avatar

Masculin
Balance Buffle Nombre de messages : 328
Date de naissance : 08/10/1973
Age : 44
Lieu de résidence : poitiers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Jeu 16 Avr 2009 - 19:47

Hibou a écrit:
Salut JacquesBen pour moi le stress est typiquement une maladie du mental.Ce qui relèverait plutôt d'une agression extérieur serait pour moi par exemples :les origines bactériennes, virales, les empoisonnements (alimentaires), l'absorption  de substances nuisibles (pollution, gaz, amiantes, produits ménagers...) et génétiques. amicalement

Il me semble qu'en naturopathie une maladie d'origine bactérienne ou virale, serait tout simplement la cause d'un terrain déjà propice à l'activité. Ce qui signifie le déséquilbre est déjà présent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Jeu 16 Avr 2009 - 20:26

Bonsoir Joss

Tu as raison, cela rejoint d'ailleurs l'affirmation dans le texte de corinne sur lla médecine ayurvédique
Citation :
: Comme un équilibre des éléments et des fonctions mentionnés plus haut entraîne une résistance et une immunité naturelles
Il en va de ce principe pour une grande partie des agressions bénine et classique.
Mais il cela n'est pas une loi et loin de la.
Notre système immunitaire évolue en fonction de l'age et il est clair que dans l'enfance nous sommes plus sujet à certaine agressions qu'en étant adulte.
Il évolue en fonction de notre environnement et de nos habitudes alimentaires, ainsi nous sommes plus sensible à des agressions venant de continent différent de celui ou nous vivons.
Et quelques soit notre pays ou notre age, certaines agressions ne sont pas bloqués par nos protections.
Ainsi, je ne suis absolument pas d'accord avec la suite de la phrase du texte qui dit :
Citation :
même les maladies contagieuses peuvent ne pas affecter la personne qui est en bonne santé.
Qui est une façon d'exagérer de façon inconsidéré les bienfaits (déjà nombreux) de la médecine ayurvédique.
Dans le cas, aussi banal que la Blennorragie (chaude pisse, pour ne prendre qu'une MST sans grand danger), elle s'attrape aussi facilement qu'un touriste sur les champs Élysée...hi hi
Mais nous pourrions évoquer également celles ce transmettant par piqure d'insecte entre autre.

Du coté viral, certain virus on la spécificité de muter très rapidement dans l'organisme et déjouer nos défenses comme celui de la grippe (influenza) mais aussi le choléra ou le sida...

Donc à mon avis, il conviens d'être prudent et dire que, meilleure sera notre santé, plus nous seront résistant, que la naturopathie ou la médecine ayurvédique sont des atouts formidables pour l'entretenir bien sur. Mais ne leur prêtons pas des pouvoirs absolues sur tous problèmes de santé.
Revenir en haut Aller en bas
Corinne Bouty
Fondatrice du Forum
avatar

Féminin
Balance Chèvre Nombre de messages : 2202
Date de naissance : 12/10/1955
Age : 62
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Praticienne & Enseignante en Reiki Japonais, fondatrice de l'Ecole Usui Reiki Do.
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Ven 17 Avr 2009 - 8:18

Hibou a écrit:
... je ne suis absolument pas d'accord avec la suite de la phrase du texte qui dit :
Citation :
même les maladies contagieuses peuvent ne pas affecter la personne qui est en bonne santé.
Qui est une façon d'exagérer de façon inconsidéré les bienfaits (déjà nombreux) de la médecine ayurvédique.
Ce n'est pas une affirmation catégorique ; le verbe "pouvoir" est ici employé. Dans le texte, le Dr Vasant Lad explique ce qu'est "être en bonne santé". D'une façon générale, l'être humain manque de santé physique et psychologique. Rares sont ceux qui peuvent prétendre être en bonne santé ...

Merci pour cette discussion fort intéressante !

Bisous


_________________
"Notre expiration est celle de l'Univers entier. Notre inspiration est celle de l'Univers entier. A chaque instant, nous réalisons ainsi la Grande Œuvre illimitée. Avoir cet esprit là, c'est faire disparaitre tout malheur et engendrer le bonheur." Kodo Sawaki


Dernière édition par Corinne le Mar 12 Mai 2009 - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrice

avatar

Masculin
Cancer Tigre Nombre de messages : 42
Date de naissance : 08/07/1962
Age : 55
Lieu de résidence : mont saint martin
Activité : sculpteur
Loisirs : arts martiaux externes,internes, dim mak
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Sam 18 Avr 2009 - 18:19

bonjour François! tu pourrais aussi essayer de te traiter la zone du foie et aussi de la vesicule biliaire par exemple le point appelé en Mtc :vb 20(au-dessous de la courbe occipitale inférieure entre les spinaux et les mastoïdes dans un grand creux)
; puis aussi à coté de celui ci juste en dessous le point de la vessie : v10....et bien sur tes reins..
la colère est l'émotion du foie et de la vésicule biliaire de plus elle appartient au mouvement du bois (ou élément); comme le bois est nourri par le mouvement de l'eau ( vessie et reins) tu traite ainsi la cause et son effet au point de vue émotif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Françoise



Féminin
Poissons Tigre Nombre de messages : 55
Date de naissance : 24/02/1962
Age : 56
Lieu de résidence : Charleroi
Activité : REFLEXOLOGIE, SOPHROLOGIE, pédicurie
Loisirs : nature, marche, blog, forum, ...
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Sam 18 Avr 2009 - 22:31

François tu disais maladie génétique transmise du côté maternel.
J'ai eu recours à la biologie totale ( pratiquée par un médecin homéopathe) qui s'intérrèsse à l'histoire et à la généalogie du patient.
J'ai trouvé des élèments de réponses à mes questions et la source mais encore faut-il trouver le remède.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francois
Pratiquant de l'Ecole Usui Reiki Do
avatar

Masculin
Taureau Cheval Nombre de messages : 334
Date de naissance : 16/05/1978
Age : 40
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Accueil archives départementales
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Dim 19 Avr 2009 - 19:12

Merci Patrice, merci Françoise!

A bientôt

François

_________________
"Connaitre c'est être" Swami Prajnanpad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne Bouty
Fondatrice du Forum
avatar

Féminin
Balance Chèvre Nombre de messages : 2202
Date de naissance : 12/10/1955
Age : 62
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Praticienne & Enseignante en Reiki Japonais, fondatrice de l'Ecole Usui Reiki Do.
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Lun 27 Avr 2009 - 9:03

francois a écrit:
... Si cette maladie ne vient pas de l'esprit, ce dernier "gère" avec elle depuis son apparition. Donc je crois que s'occuper du mental me rapprocherait de la cause.
Du point de vue de la médecine traditionnelle ayurvédique et tibétaine, ce type de maladie est de l'ordre du karma. Les maladies karmiques sont guéries par les pratiques spirituelles, mais je reste convaincu, qu'en Reiki - telle que la méthode a été conçue - la guérison passe d'abord par le corps physique. Elle emprunte le chemin inverse. On en a parlé au dernier stage de Chuden. Si notre corps est douloureux et souffre de tensions, comment l'esprit peut-il être détendu ? Ce n'est pas pour rien que le soin par les mains fasse parti de la méthode d'Usui ; c'est la base ... Viennent ensuite les pratiques de l'Okuden qui se chargent de s'occuper de l'esprit ; tout en continuant à pratiquer le soin par les mains, nous entrons, alors, dans une phase de soins psychiques et spirituels. C'est dans cet ordre que cela fonctionne et que la guérison peut se produire, il me semble ... Bien sûr, la guérison dépend de notre assiduité à pratiquer et de là où on en est, mais aussi, de notre propre motivation à changer dans notre vie ce qui est à changer. Est-ce que nous voulons continuer à souffrir de nos états, et par voie de conséquence faire souffrir ceux que l'on aime, ou souhaitons-nous une libération intérieure et être heureux, et répandre ce bonheur autour de nous ? Voilà des questions importantes à se poser ...

Bisous


_________________
"Notre expiration est celle de l'Univers entier. Notre inspiration est celle de l'Univers entier. A chaque instant, nous réalisons ainsi la Grande Œuvre illimitée. Avoir cet esprit là, c'est faire disparaitre tout malheur et engendrer le bonheur." Kodo Sawaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne Bouty
Fondatrice du Forum
avatar

Féminin
Balance Chèvre Nombre de messages : 2202
Date de naissance : 12/10/1955
Age : 62
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Praticienne & Enseignante en Reiki Japonais, fondatrice de l'Ecole Usui Reiki Do.
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: Interrogation/expérience   Mar 12 Mai 2009 - 16:29

Extrait de la stèle commémorative d'Usui sensei :

Avec le recul, le Reiho ne proposait pas seulement de soigner les maladies, mais aussi de travailler sur la nature de l'esprit en prenant pour base le corps.

C'est important de le rappeler aux pratiquants qui minimisent l’importance du soin par les mains en portant davantage l’accent sur des pratiques spirituelles, ce qui semblent être un peu la tendance dans ces nouveaux Reiki japonais modernes ...

Bises


_________________
"Notre expiration est celle de l'Univers entier. Notre inspiration est celle de l'Univers entier. A chaque instant, nous réalisons ainsi la Grande Œuvre illimitée. Avoir cet esprit là, c'est faire disparaitre tout malheur et engendrer le bonheur." Kodo Sawaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Interrogation/expérience
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DU REIKI :: REIKI :: Discussions générales sur le Reiki-
Sauter vers: