LE FORUM DU REIKI


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 La pratique du Naïkan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corinne Bouty
Fondatrice du Forum
avatar

Féminin
Balance Chèvre Nombre de messages : 2202
Date de naissance : 12/10/1955
Age : 61
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Praticienne & Enseignante en Reiki Japonais, fondatrice de l'Ecole Usui Reiki Do.
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: La pratique du Naïkan   Jeu 29 Mar 2007 - 8:47

La pratique du Naïkan

On dit qu’en quittant ce monde, chacun verra défiler sa propre vie devant soi, dans la pure clarté de sa conscience. Mais pourquoi attendre de quitter la vie pour en comprendre les leçons ? Pourquoi ne pas faire cet examen de vérité chaque année, chaque semaine, chaque jour ?

La pratique du Naïkan permet justement cela ; elle place la conscience dans l’état de dénuement et de concentration qui permet de porter sur soi-même un regard neuf et régénérateur. Non pas "pensée positive" mais "pensée vraies", le Naïkan nous aide à nous libérer définitivement des schémas mentaux qui déforment notre vision de la vie et nous empêchent d’en apprécier toute la richesse.

Le Naïkan est une méthode de méditation active mise au point par un prête japonais il y a une cinquantaine d’année. C’est à la fois une discipline spirituelle ‘et une technique psychothérapeutique. Certains le pratiquent pour résoudre un problème d’ordre psychosomatiques légers ou graves. D’autres y trouvent une méthode de développement personnel et un chemin de croissance spirituelle. Le Naikan est aussi une sagesse simple et profonde capable de nous guider en toutes circonstances.

Véritable guérison par la gratitude, le Naïkan nous débarrasse de notre rôle de victime et des ressentiments qui empoisonnent notre âme. Nous prenons alors conscience de l’extraordinaire réseau d’amour qui fonde concrètement notre existence et nous commençons à vraiment apprécier la vie.

Ce livre est le premier en français sur le Naïkan. Il en explique les principes et témoigne des miracles qu’il accomplit dans la vie des gens très divers.


Préface de l’éditeur

Le principe de base du Naïkan est excessivement simple. II s’agit d’examiner sincèrement sa propre vie, en se concentrant sur trois questions :

1. Qu’ai-je reçu d’autrui ?
2. Qu’ai-je fait pour autrui?
3. Qu’ai-je causé comme tort à autrui?

Ces trois questions, examinées avec méthode et concentration, recèlent les clés d’une grande libération. Telle est la découverte de Ishin Yoshimoto, qui fonda la méthode du Naïkan il y a une cinquantaine d’années.

Ecrit par un ensemble de spécialistes japonais expérimentés, ce livre présente sous plusieurs angles cette méthode révolutionnaire de guérison de l’âme, qui démontre que la sagesse de l’Orient est encore capable de se renouveler.

Le Naïkan est à la fois une méthode de développement personnel et une technique thérapeutique. Il profite aussi bien à ceux qui luttent pour leur survie mentale en se débattant contre les fantômes du passé, qu’à ceux qui cherchent une plus grande joie de vivre et un plein épanouissement de leur vie relationnelle et spirituelle. Certains l’utilisent pour résoudre un problème psychologique ou psychosomatique, léger ou grave. D’autres y trouvent une discipline spirituelle. Souvent ceux qui ont fait une fois l’expérience de ses vertus thérapeutique continuent de le pratiquer régulièrement parce qu’ils veulent aller plus loin dans la découverte d’eux-mêmes et l’éveil de leur personnalité. J’ai rencontré au Japon nombre de personnes qui effectuent chaque année une retraite de Naïkan d’une semaine en plus de leur pratique de Naïkan quotidienne. On sent chez eux une grande profondeur spirituelle et une grande bonté.

Je voudrais d’emblée préciser quelques termes. Dans le Naïkan, il n’y a pas de thérapeute et de patient. Il y a le guide et le pratiquant. Le guide, comme son nom l’indique, ne prétend pas détenir une technique élaborée; il est simplement au service de la quête intérieure du pratiquant. Ce dernier, lui, n’est pas considéré comme un malade (il se peut par ailleurs qu’il le soit), mais comme un homme en quête de lui-même. La méthode de Naïkan est essentiellement basée sur la concentration et le travail de la mémoire. J’ai été tenté d’employer le terme "méditation" dans la traduction de ce livre, mais j’y ai renoncé à cause de la signification déjà chargée de ce terme en Occident. J’ai préféré le terme de réflexion, dont le sens étymologique me paraît tout à fait adapté : il s’agit bien de s’observer, comme dans un miroir. On gardera à l’esprit qu’il ne s’agit pas d’une réflexion intellectuelle, mais de l’observation de la réalité à l’aide de la mémoire.

Les guides japonais de Naïkan se gardent bien de spéculer sur les mécanismes psychologiques qui font que "ça marche". On constate simplement le pouvoir guérisseur de cette méthode, sans chercher à se l’approprier en le forçant dans un schéma théorique. Ce désintérêt pour les concepts abstraits et théoriques émane peut-être de l’esprit du bouddhisme japonais. Je l’ai ressenti en tout cas comme un signe d’humilité véritable, rafraîchissant pour quelqu’un comme moi, appartenant au pays le plus intellectuellement arrogant qui soit. Le fait que le Naïkan soit entièrement orienté vers la pratique et libre de tout cadre théorique est ce qui le rend, à mon avis, véritablement universel. Il peut s’intégrer à toutes les cultures et toutes les croyances religieuses, y compris l‘athéisme (qui est bien une croyance, comme il faut le rappeler)...

Prix du livre : 13 €

Ps. En France, je n'ai trouvé aucun centre qui organise des retraites de Naîkan, mais j'ai peut-être mal cherché ! Il faut aller en Allemagne ou au Japon ! Pour moi, c'est dans mes projets d'aller au Japon !

Bisous,
Corinne

_________________
"Notre expiration est celle de l'Univers entier. Notre inspiration est celle de l'Univers entier. A chaque instant, nous réalisons ainsi la Grande Œuvre illimitée. Avoir cet esprit là, c'est faire disparaitre tout malheur et engendrer le bonheur." Kodo Sawaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joss

avatar

Masculin
Balance Buffle Nombre de messages : 328
Date de naissance : 08/10/1973
Age : 43
Lieu de résidence : poitiers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Jeu 29 Mar 2007 - 9:55

Cela ressemble étrangement à la récapitulation en chamanisme.

Merci de nous faire découvrir toutes ces techniques.
joss

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
helenel

avatar

Féminin
Vierge Cochon Nombre de messages : 111
Date de naissance : 28/08/1947
Age : 69
Lieu de résidence : France - La Somme -
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Jeu 29 Mar 2007 - 17:52

Très intéressant Corinne
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne Bouty
Fondatrice du Forum
avatar

Féminin
Balance Chèvre Nombre de messages : 2202
Date de naissance : 12/10/1955
Age : 61
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Praticienne & Enseignante en Reiki Japonais, fondatrice de l'Ecole Usui Reiki Do.
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Jeu 5 Avr 2007 - 10:08

joss a écrit:
Cela ressemble étrangement à la récapitulation en chamanisme...
Oui, sans doute, mais sans système de croyances. Car il faut bien le dire, à la lecture de certains ouvrages traitant du chamanisme, on sort d'un système de croyances pour en rentrer dans un autre ...

Voici quelques précisions au sujet du créateur de la pratique de Naikan et de sa méthode, extraites du livre. L'édition de la traduction en français date de 1996.

Bisous à tous les deux,
Corinne

Ishin Yoshimoto, le créateur de la méthode du Naïkan, est né en mai 1916 dans une commune de la préfecture de Nara, où il a passé toute sa vie. Ses parents, fervents fidèles du rite bouddhiste Jodo-shinshu, étaient marchands d’engrais et jouissaient d’une grande considération sociale.

Après avoir fini ses études dans un lycée spécialisé en horticulture, tout en aidant son père, il suit pendant un temps une discipline spirituelle enseignée par un courant du Jodo-shinshu, le Mishirabe, et destinée à réaliser l’éveil. A 22 ans, il a atteint son but. Puis, désirant rendre l’esprit du Mishirabe plus accessible et mieux adapté à la vie japonaise moderne, il transforme cette discipline en la simplifiant et en l’allégeant de sa doctrine religieuse et de son cadre rigide : ainsi prend forme la structure fondamentale de la méthode du Naïkan enseignée aujourd’hui.

Peu attiré par une spiritualité détachée du monde, Ishin Yoshimoto décide ensuite de prendre pleinement part à la vie sociale de son pays. Pendant plus de dix ans, il dirige une société de cuir, avec beaucoup de succès. Cette activité lui permet également de récolter les moyens de diffuser sa méthode. En 1953, à 38 ans, il quitte son affaire et installe le premier Dojo de Naïkori. Cela marque la naissance véritable du Naïkan, il y a plus de 40 ans. Yoshimoto accepte bientôt d’être membre du comité d’une maison d’arrêt dans la ville de Nara. Il encourage la pratique du Naïkan parmi les prisonniers, les aidant ainsi à méditer sur leur vie et à prendre un nouveau départ dans la vie. Les succès remarquables qu’il obtient dans cet établissement contribuent à faire connaître le Naikan au Japon. Dix ans plus tard, cette méthode sera utilisée dans des établissements similaires à travers tout le pays.

C’est autour de 1965 que la forme du Naïkan acquiert la clarté et la simplicité qu’elle a aujourd’hui. C’est sa forme épurée, détachée de tout rituel superflu et orientée exclusivement vers la pratique, qui rend cette méthode attrayante pour de nombreuses catégories de professionnels: éducateurs, psychologues, psychiatres, chefs du personnel en entreprise, etc. Aujourd’hui, le Naïkan connaît un succès grandissant auprès de personnes très diverses et de tous âges. Notons que Ishin Yoshimoto n’a pas voulu figer sa méthode et n’a créé aucune école délivrant des diplômes de guide. Il a voulu permettre à sa méthode d’évoluer librement, en fonction de la créativité de ses disciples et des besoins de chaque situation sociale. De son vivant, il a toujours été ouvert à des modifications dans sa propre pratique. Ainsi, le Naïkan est véritablement une tradition vivante, dialoguant aisément avec les autres approches possibles de la personne humaine, et capable de contribuer dans de nombreux domaines.

Pour en arriver là, de nombreux efforts ont été déployés aussi bien pour former des guides que pour promouvoir la méthode, par des audio-cassettes, des fascicules et des conférences. Les conférences de Yoshimoto faisaient toujours une grande impression sur l’auditoire. Derrière une apparente insouciance et un style assez rustique, il savait expliquer les clés de la méthode du Naikan avec beaucoup de sagesse et d’humour.

Entre 1965 et 1975, la méthode Naïkan a été diffusée très rapidement. Toutefois, pour être acceptée dans le monde médical et psychothérapeutique, elle manquait d’un cadre scientifique. C’est pourquoi, grâce au généreux soutien de Yoshimoto, en 1977, l’institut du Naïkan du Japon a été inauguré.

Yoshimoto continuait de s’occuper de la pratique plutôt que des recherches théoriques. Mais, à partir de 1976, sa santé a commencé à se dégrader, et à notre grand regret, il s’est éteint en 1988, à l’âge de 72 ans.

_________________
"Notre expiration est celle de l'Univers entier. Notre inspiration est celle de l'Univers entier. A chaque instant, nous réalisons ainsi la Grande Œuvre illimitée. Avoir cet esprit là, c'est faire disparaitre tout malheur et engendrer le bonheur." Kodo Sawaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Lun 14 Mai 2007 - 9:32

Je viens tout juste de me procurer ce livre. C'est effectivement très interessant, et les résultats cliniques (même si ce n'est pas une médecine, mais le parallèle est quand même souvent fait avec la psychothérapie) sont tout simplement surprenants. L'efficacité de la méthode pourtant simple est démontrée, largement.
Il faudrait qu'il y ait un séminaire en france. Seul bémol, pour l'éditeur, c'est que les pages des deux préfaces sont complètement mélangées, et qu'il faut faire un petit jeu de piste pour les lire. Rien à dire pour le corps du livre.

En lisant ce livre, de bout en bout, je me suis rendue compte que j'avais travaillé le Naikan sans le savoir, lorsque j'étais toute seule pendant presque 3 ans, à méditer dans mon appartement, après mon divorce. J'ai consacré tout mon temps à l'étude des arts martiaux, et à la méditation, et les questions proposées dans la méthode, je me les suis posées moi même, sur tous les personnages influent dans ma vie, et le résultat a été aussi très surprenant.

Ce livre qui ne coûte pas grand chose est vraiment très interessant à lire. Je le conseille également.

Véronique
Revenir en haut Aller en bas
Sophie

avatar

Féminin
Poissons Cochon Nombre de messages : 159
Date de naissance : 27/02/1959
Age : 58
Lieu de résidence : Montélimar
Activité : psychologie
Loisirs : taiji quan, chant, astrologie
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Lun 14 Mai 2007 - 21:03

J'ai consulté et compilé la thèse de doctorat de Isao Takino,
"Introduction à la psychothérapie comparée, analyse d'une méthode japonaise, le Naïkan".Isao Takino est Prof. de psychopathologie à l'Université de Ritsumeikan). Si cela intéresse certains d'entre vous, je peux vous transférer ce que j'ai fait il y a déjà quelques années...
Il est dommage que Isao Takino soit retourné au Japon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne Bouty
Fondatrice du Forum
avatar

Féminin
Balance Chèvre Nombre de messages : 2202
Date de naissance : 12/10/1955
Age : 61
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Praticienne & Enseignante en Reiki Japonais, fondatrice de l'Ecole Usui Reiki Do.
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Mar 15 Mai 2007 - 7:54

Bonjour Sophie,

Oui, cela m'intéresse !

Bisous,
Corinne

_________________
"Notre expiration est celle de l'Univers entier. Notre inspiration est celle de l'Univers entier. A chaque instant, nous réalisons ainsi la Grande Œuvre illimitée. Avoir cet esprit là, c'est faire disparaitre tout malheur et engendrer le bonheur." Kodo Sawaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie

avatar

Féminin
Poissons Cochon Nombre de messages : 159
Date de naissance : 27/02/1959
Age : 58
Lieu de résidence : Montélimar
Activité : psychologie
Loisirs : taiji quan, chant, astrologie
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Mar 15 Mai 2007 - 23:32

Ok je te l'envoie sur l'adresse mail de ton site.
C'est un document qui a été fait en 2000 et qui n'est pas actualisé. Déjà je constate la réédition du livre que tu présente. A l'époque il était épuisé.Bonne réception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joss

avatar

Masculin
Balance Buffle Nombre de messages : 328
Date de naissance : 08/10/1973
Age : 43
Lieu de résidence : poitiers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Mer 16 Mai 2007 - 10:01

je serais aussi intéressé

bisous
joss

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annick
Modératrice du forum
avatar

Féminin
Scorpion Serpent Nombre de messages : 799
Date de naissance : 10/11/1965
Age : 51
Lieu de résidence : au pays des cerises, des fraises et des melons
Date d'inscription : 24/03/2005

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Mer 16 Mai 2007 - 10:24

Moi aussi, Sophie, je suis intéressée par ta proposition.
Merci pour tes interevntions,
Bises,


_________________
Chaque âme est et devient ce qu'elle contemple. (Plotin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tinka

avatar

Féminin
Taureau Cochon Nombre de messages : 141
Date de naissance : 20/05/1947
Age : 70
Lieu de résidence : Perpignan
Date d'inscription : 25/01/2005

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Jeu 17 Mai 2007 - 11:48

Bonjour Sophie,
Cela m'intéresse, moi aussi !

Bonne Journée
Bisous

_________________
Faites aux autres ce que vous aimeriez qu'ils vous fassent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ainia.j

avatar

Féminin
Cancer Serpent Nombre de messages : 5
Date de naissance : 21/07/1953
Age : 64
Lieu de résidence : Belgique
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Jeu 17 Mai 2007 - 12:04

Bonjour Sophie,

Je serais également interressée.

Merci et Bonne journée!


Ainia I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raiden

avatar

Masculin
Poissons Dragon Nombre de messages : 118
Date de naissance : 07/03/1988
Age : 29
Lieu de résidence : clermond ferrant
Date d'inscription : 27/01/2007

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Jeu 17 Mai 2007 - 12:40

Bonjour,
j'aurais une question est ce que le Naïkan peut etre un complement avec le reiki????

bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne Bouty
Fondatrice du Forum
avatar

Féminin
Balance Chèvre Nombre de messages : 2202
Date de naissance : 12/10/1955
Age : 61
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Praticienne & Enseignante en Reiki Japonais, fondatrice de l'Ecole Usui Reiki Do.
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Jeu 17 Mai 2007 - 12:55

Oui, Raiden, en parallèle avec les enseignements des 5 préceptes de l'Usui Reiki.

Bises,
Corinne

_________________
"Notre expiration est celle de l'Univers entier. Notre inspiration est celle de l'Univers entier. A chaque instant, nous réalisons ainsi la Grande Œuvre illimitée. Avoir cet esprit là, c'est faire disparaitre tout malheur et engendrer le bonheur." Kodo Sawaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne Bouty
Fondatrice du Forum
avatar

Féminin
Balance Chèvre Nombre de messages : 2202
Date de naissance : 12/10/1955
Age : 61
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Praticienne & Enseignante en Reiki Japonais, fondatrice de l'Ecole Usui Reiki Do.
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Jeu 17 Mai 2007 - 13:02

Merci Sophie !

_________________
"Notre expiration est celle de l'Univers entier. Notre inspiration est celle de l'Univers entier. A chaque instant, nous réalisons ainsi la Grande Œuvre illimitée. Avoir cet esprit là, c'est faire disparaitre tout malheur et engendrer le bonheur." Kodo Sawaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joss

avatar

Masculin
Balance Buffle Nombre de messages : 328
Date de naissance : 08/10/1973
Age : 43
Lieu de résidence : poitiers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Ven 18 Mai 2007 - 8:47

j'ai bien recu le document.

merci bien
joss

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie

avatar

Féminin
Poissons Cochon Nombre de messages : 159
Date de naissance : 27/02/1959
Age : 58
Lieu de résidence : Montélimar
Activité : psychologie
Loisirs : taiji quan, chant, astrologie
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Ven 18 Mai 2007 - 17:11

Tinka, c'est ok je te transmets le fichier au format pdf, si ça te convient. Ainia, je ne trouve pas ton adresse mail.



Est-ce que tu peux m'envoyer un mail pour que je puisse te transmettre le fichier ?

Bisous flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tinka

avatar

Féminin
Taureau Cochon Nombre de messages : 141
Date de naissance : 20/05/1947
Age : 70
Lieu de résidence : Perpignan
Date d'inscription : 25/01/2005

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Ven 18 Mai 2007 - 18:13

Merci beaucoup, Sophie !
En PDF - c'est parfait ...
J'ai aussi commandé le livre.
Bonne Soirée
GROS bisous

_________________
Faites aux autres ce que vous aimeriez qu'ils vous fassent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ainia.j

avatar

Féminin
Cancer Serpent Nombre de messages : 5
Date de naissance : 21/07/1953
Age : 64
Lieu de résidence : Belgique
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Ven 18 Mai 2007 - 19:03

Bonsoir Sophie,

Merci pour ta reponse si rapide. La fonction messagerie privée étant désactivée sur le forum, je ne vois qu'une solution...voilà l'adresse à laquelle tu peux m'envoyer le document:

Amitiés

Ainia

Message édité par Corinne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corinne Bouty
Fondatrice du Forum
avatar

Féminin
Balance Chèvre Nombre de messages : 2202
Date de naissance : 12/10/1955
Age : 61
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Praticienne & Enseignante en Reiki Japonais, fondatrice de l'Ecole Usui Reiki Do.
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Ven 18 Mai 2007 - 19:22

Bonjour Ainia,

Il faut éviter de donner son adresse mail dans les messages. Vas sur ton profil, en cliquant sur l'icone "profil". Arrivé sur la page, clique sur "préférence". A "Autoriser les membres à me contacter par email", coche la case de ton choix. Puis, enregistre les modifications. L'icone "email" apparaitra au bas de chaque message que tu as posté.

Bisous,
Corinne

_________________
"Notre expiration est celle de l'Univers entier. Notre inspiration est celle de l'Univers entier. A chaque instant, nous réalisons ainsi la Grande Œuvre illimitée. Avoir cet esprit là, c'est faire disparaitre tout malheur et engendrer le bonheur." Kodo Sawaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ainia.j

avatar

Féminin
Cancer Serpent Nombre de messages : 5
Date de naissance : 21/07/1953
Age : 64
Lieu de résidence : Belgique
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Ven 18 Mai 2007 - 21:46

Bonsoir Corinne,

Merci pour la marche à suivre! Voilà qui est fait! Rassure-toi, je n'ai pas pour habitude de donner mon adresse e-mail et celle-ci est en fait réservée au forum du reiki!

Amitiés

Ainia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Sam 7 Juil 2007 - 13:25

Corinne a écrit:
La pratique du Naïkan

Prix du livre : 13 €

Ps. En France, je n'ai trouvé aucun centre qui organise des retraites de Naîkan, mais j'ai peut-être mal cherché ! Il faut aller en Allemagne ou au Japon ! Pour moi, c'est dans mes projets d'aller au Japon !

Bisous,
Corinne

salut,
j'ai trouvé sur un site de rencontre un japonais qui pratique le naikkan en cabinet depuis 7 ans, il est à Osaka. il est diplômé en psychologie cognitive de l'université. il a 42 ans et il est gay.
je lui ai demandé de venir mais il n'est pas très chaud .... à cause de la langue (anglais). je peux faire la traduction intantanée sans pbl.
je pense aller le voir au Japon début 2008 et si cela colle, l'inviter. s'il y a des gens intéressés ... on peut organiser un atelier au Luxembourg (il y a le TGV, 2h30 de Paris). je ne promets rien que d'essayer ...
bise

pour info :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_cognitive

La psychologie cognitive étudie les grandes fonctions psychologiques de l'être humain que sont la mémoire, le langage, l'intelligence, le raisonnement, la résolution de problèmes, la perception ou l'attention.
Plus généralement la cognition se définit comme l'ensemble des activités mentales et des processus qui se rapportent à la connaissance et à la fonction qui la réalise.
La psychologie cognitive part du principe que l'on peut inférer (tirer des conclusions sur l'état mental d'un individu) des représentations, des structures et des processus mentaux à partir de l'étude du comportement. Contre le béhaviorisme elle défend que la psychologie est bien l'étude du mental et non du comportement. À la différence des autres courants mentalistes, elle ne pense pas que l'introspection soit une voie d'accès particulièrement fiable pour explorer le mental.

on a surtout discuté ensemble de cela : la disonnance cognitive dans les sectes soucoupistes
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dissonance_cognitive

Investissement et engagement personnels [modifier]
Plus l'investissement et l'engagement de la personne lui ont coûté, moins elle est prête à y renoncer. C'est ainsi que:
Plus un apprentissage a été difficile, malaisé ou même humiliant, moins l'individu est prêt à remettre en cause la valeur de ce qui lui a été enseigné. Cela signifierait en effet qu'il a investi pour rien. Là encore, les exemples sont légion, surtout en informatique : attachement presque affectif à un système d'exploitation ou à un éditeur de texte, par exemple, en dépit de leurs défauts manifestes.


Naikan (texte de wikipedia en "petit nègre" mais inétressant)

Naikan (??) est a Langue japonaise mot qui signifie « regarder d'intérieur » ou la « introspection ». Une traduction plus poétique « se voit avec l'oeil de l'esprit ». Naikan est une méthode structurée d'individu-réflexion qui aide des personnes à se comprendre, de leurs rapports et de nature fondamentale d'existence humaine. Naikan a été développé par Yoshimoto Ishin, un dévot Bouddhiste du Jodo Shinshu section au Japon. Son esprit religieux fort l'a mené à la pratique mishirabe , une méthode laborieuse et difficile de méditation. Souhaitant rendre une telle introspection disponible à d'autres, il a développé Naikan comme méthode qui pourrait plus largement être pratiquée. La pratique en matière de Naikan est basée sur trois questions : Est-ce que - de quoi j'ai reçu (personne de x) ? Est-ce que - à quoi j'ai donné (personne de x) ? Est-ce que - à quels ennuis et difficultés j'ai causé (personne de x) ? Habituellement une retraite de Naikan commence par concentrer ces questions sur le rapport de l'individu avec leur mère. Les questions peuvent alors plus tard être augmentées à l'extérieur à d'autres rapports. Pendant les sessions un guide vient et écoute le participant de temps en temps leur permettant de mettre dans des mots ce qu'elles ont découvert. Aujourd'hui, il y a environ 40 centres de Naikan au Japon et Naikan est employé dans la consultation mentale de santé, le traitement de penchant, la réadaptation des prisonniers, les écoles, et les affaires. Il a également pris racine dedans L'Europe , avec des centres de Naikan maintenant établis en Autriche et en Allemagne. L'institut de ToDo avait offert des programmes et des retraites de Naikan depuis 1989. Dans L'Amérique du Nord Dr. David K. Reynolds a fondé » la méthode vivante « constructive qui est synthèse séculaire de Naikan et Morita thérapie. Naikan, et diverses formes dont de pratique introspective il est dérivé, sont également encore conduits dans un contexte religieux dans certains Jodo Shinshu temples et communautés. Dans de tels contextes les trois « des questions de Naikan » peuvent être remplacés par réflexion sur un texte religieux particulier, par exemple Sutra de piété filiale (a.k.a Sutra de la bienveillance parentale). Quelques critiques proposent que Naikan pourrait induire de bas complexes d'amour-propre ou même de culpabilité dans certains. Cependant les professeurs et les praticiens de Naikan ripostent qu'une telle critique est enracinée dans les notions « occidentales » du l'individu-capot qui diffèrent des attitudes à l'individu dans le bouddhisme ; la tradition dont Naikan commence (voient Anatta ). Le centre de famille-rapport de Naikan traditionnel peut parfois être moins approprié à ceux avec les milieux de famille réduits ou sérieusement dysfonctionnels. Cependant, comme avec le bouddhiste metta la méditation (bh?van? de mett?), là n'est aucune raison pour laquelle la pratique en matière de Naikan doit nécessairement prendre des rapports de famille en tant que point de départ. L'avantage de regarder des rapports de famille est que ce sont souvent le plus avec émotion complexes et liés à notre sens de « individu ».
L'importance de l'Individu-réflexion

La pratique de l'individu-réflexion retourne beaucoup de siècles et est enracinée dans les grandes traditions spirituelles du monde. Les premiers adhérents de telles pratiques incluent Chrétien hermites de désert et samouraïs japonais. Des partisans plus contemporains ont inclus Albert Schweitzer , Ben Franklin , et évêque Fulton J. Sheen . Franklin, en particulier, a eu une approche plutôt complète et systématique à l'individu-réflexion. Il a développé une liste de treize vertus et de chaque jour où il évaluerait sa conduite relativement à une vertu particulière. L'individu-réflexion quotidienne était un aspect fondamental de la vie de Franklin. Les méthodes formelles d'individu-réflexion impliquent généralement certaines caractéristiques de base. D'abord, il y a la condition pour le temps qui est mis de côté exclusivement afin de l'individu-réflexion. En second lieu, utilisation d'un espace, de préférence avec un certain degré d'isolement qui limite la distraction externe. Et troisième, l'application des questions ou structure qui nous aident à examiner nos vies avec une emphase sur notre conduite par rapport à d'autres, à créatures et à objets. Sa structure emploie nos rapports avec d'autres en tant que miroir dans quelles personnes peuvent se voir. Nous réfléchissons sur ce que nous avons reçu de d'autres, ce que nous avons donné, et quels ennuis nous avons causés.

source : http://vvikipedia.fr/naikan.html
Cette page est basee sur l'article garanti les droits d'auteur 'Naikan' de Wikipedia qu'il est employe sous le permis de documentation de GNU librement. Vous pouvez le redistribuer, in extenso ou modifie, fournissant que vous vous conformez aux limites du GFDL.

SINON : http://eglasie.mepasie.net/pour-se-defaire-de-l-alcoolisme-un-pretre-recommande-une-methode-japonaise-d-introspection-et-de-meditation-comme-therapie-efficace.fr-fr.76.8840.eda_article.htm

COREE DU SUD - Pour se défaire de l'alcoolisme, un prêtre recommande une méthode japonaise d'introspection et de méditation comme thérapie efficace
Bulletin EDA n° 451 du 16/11/2006
Retour | Imprimer
L'archidiocèse de Séoul utilise une méthode de méditation venue du Japon comme thérapie pour aider les alcooliques à vaincre leur dépendance. Selon le P. Bartolomew Heo Ke-un, directeur du Centre pastoral pour alcooliques, la méthode dite "Naikan a démontré son efficacité dans le traitement de l'alcoolisme au Japon. "Cette année, nous avons utilisé cette méthode à Séoul deux ou trois fois au cours d'une retraite pour les alcooliques a expliqué le P. Heo, qui précise que cette méthode lui a permis de se défaire de l'alcoolisme dont il souffrait depuis une dizaine d'années. D'après lui, 90 % de ceux qui ont suivi cette méthode Naikan prennent conscience qu'il leur est possible d'arrêter de boire et plus de la moitié d'entre eux ont effectivement cessé de consommer de l'alcool ces douze derniers mois.
Au cours d'une rencontre pour célébrer le septième anniversaire de ce Centre pastoral, le 27 octobre dernier, le P. Heo a témoigné de son expérience lorsqu'il est parti, secondé par un prêtre japonais, pour suivre cette thérapie Naikan en 2002, au Japon, à Kagoshima. Devant une assemblée de 150 participants, dont beaucoup d'alcooliques accompagnés de leur famille, il a expliqué que cette thérapie ne durait qu'une semaine à la différence d'autres méthodes qui durent beaucoup plus longtemps. Mais il s'agit d'une semaine de pratique intensive (1).
"Les patients consacrent 15h30 par jour au Naikan, contrôlés et assistés toutes les deux heures durant trois ou cinq minutes par un conseiller a expliqué le prêtre. D'après lui, Naikan, qui en japonais signifie 'introspection', est une méthode de réflexion sur soi qui aide les gens à se connaître eux-mêmes et leur entourage. La méditation tourne autour de trois questions : qu'est-ce que j'ai reçu des autres aujourd'hui ? Qu'est ce que je leur ai donné ? De quelles difficultés et de quels soucis suis-je la cause pour les autres aujourd'hui ? Il s'agit là d'une adaptation de ce qui se fait au Japon depuis 1975.
Le Naikan se pratique assis dans un espace d'un mètre carré délimité par un paravent. Au cours de cet exercice quotidien, le patient ne doit ni parler, ni lire, ni écouter la radio. De plus, il ne doit pas quitter son box où il prend même ses repas, si ce n'est pour satisfaire ses besoins naturels. D'après le P. Heo, les deux premiers jours sont les plus difficiles et il n'est pas rare que des patients quittent le stage à ce moment-là. Mais, après trois jours, ceux qui ont persévéré se sentent plus à l'aise dans leur corps et dans leur âme. Quand les patients, grâce à la méditation du Naikan, se sont libérés de la mauvaise image qu'ils peuvent avoir d'eux-mêmes et découverts l'amour que les autres ont pu leur témoigner, ils peuvent alors maîtriser leur sentiment de culpabilité, comprendre et accepter ce qu'ils sont, a expliqué le prêtre. "Se découvrir soi-même grâce à une réflexion sur soi peut être le chemin pour rencontrer Dieu créateur. Ce qui est important, c'est de comprendre que le Naikan n'est pas une théorie mais une expérience a-t-il encore précisé.
Le P. Heo reconnaît que cette thérapie relève d'une culture orientale et bouddhiste. Cependant, il ne pense pas qu'elle puisse être pour autant une recherche religieuse du salut. D'autre part, c'est la motivation et la volonté d'entreprendre cette thérapie qui lui donnent son efficacité, dit-il.
Le Centre pastoral pour alcooliques a été mis sur pied par l'archidiocèse de Séoul en 1999. Il propose différents programmes pour les alcooliques dont celui, traditionnel, des Alcooliques Anonymes. D'autres méthodes inspirées par la tradition catholique comprennent une sensibilisation à la spiritualité, une réflexion à partir de la Bible, des lectures, l'Eucharistie et la méditation.
Pour une religieuse qui travaille auprès des alcooliques dans un hôpital catholique, la thérapie du Naikan peut se montrer un bon outil de guérison mais pas nécessairement adapté à des personnes sans aucune base religieuse. Passer quinze heures par jour en méditation, même si le programme ne dure qu'une semaine, n'est pas donné à tous, a-t-elle expliqué.
Selon une étude du ministère de la Santé et de l'Aide sociale, parue en 2000, 3,3 millions de personnes, soit 7 % de la population, étaient alcooliques et nécessitaient des soins mais seulement 6 000 d'entre elles suivaient un traitement.
(1)Sur le parcours du P. Heo et l'alcoolisme en Corée du Sud, voir EDA 361


et aussi : http://www.tokitsu.com/presentation/articles/fr/reflexion-historique-sur-le-karate-6/letape-ultime-question-cruciale-pour-le-budo-voie-zen-hakuin.html

je me suis trouvé épuisé et suis devenu névrosé. J'ai alors rencontré le « Naikan ho » (méthode d'observation intérieure) du maître zen Hakuin. J'ai lu son livre et quelques autres et travaillé à fortifier mon énergie par la respiration et la méditation à l'aide de maître Terada qui était en même temps maître zen. Grâce à ce travail j'ai retrouvé la santé en deux mois et ai avancé dans mon art ». La méthode de Hakuin consiste en travail de la respiration abdominale avec une méditation liée à la sensation de la circulation d'énergie dans le corps. Hakuin a mis au point cette méthode à partir de sa longue pratique du zen et l'étude de méthode taoïste. Hakuin a écrit son ouvrage après s'être lui-même guéri de la tuberculose, considérée à l'époque comme incurable (1).

Note : (1) Hakuin (1685-1768). Deux de ses ouvrages, « Yasen-kan-na » et « Yabu-koji » sont réunis dans le n° 10 de la collection « zen no koten » (classiques du zen) - non traduit. Ed. Kodansha, Tokyo, 1982
Revenir en haut Aller en bas
Corinne Bouty
Fondatrice du Forum
avatar

Féminin
Balance Chèvre Nombre de messages : 2202
Date de naissance : 12/10/1955
Age : 61
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Praticienne & Enseignante en Reiki Japonais, fondatrice de l'Ecole Usui Reiki Do.
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Lun 9 Juil 2007 - 6:41

Pascal a écrit:
... s'il y a des gens intéressés ... on peut organiser un atelier au Luxembourg (il y a le TGV, 2h30 de Paris). je ne promets rien que d'essayer ...
Si quelque chose s'organise, je suis partante !

Bisous Pascal

_________________
"Notre expiration est celle de l'Univers entier. Notre inspiration est celle de l'Univers entier. A chaque instant, nous réalisons ainsi la Grande Œuvre illimitée. Avoir cet esprit là, c'est faire disparaitre tout malheur et engendrer le bonheur." Kodo Sawaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Mer 8 Avr 2009 - 20:23

Bonsoir

C avec un très grand plaisir également que j’ai lu ce livre

Voici un des remèdes de toutes mes compréhensions et du travaille sur moi-même

Méthode inconnue du public et a faire connaître

Je suis Fan

Je le conseil avec une très grande sincérité

Les japonais non pas fini de me surprendre !!!!

Je vous souhaite une très bonne lecture a tous

Michael
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Temoignage d'une pratiquante de Naikan   Lun 13 Avr 2009 - 20:21

Bonjour a tous,

A ce qui non pas lu le livre que conseil Corinne sur « La Pratique du Naïkan «

Vous trouverez un lien ci-dessous un témoignage sur une pratiquante de Naïkan

http://www.naikido.at/pdf/erfahrung/Letter11-6.pdf

Bonne soirée a tous

Michael
Revenir en haut Aller en bas
Corinne Bouty
Fondatrice du Forum
avatar

Féminin
Balance Chèvre Nombre de messages : 2202
Date de naissance : 12/10/1955
Age : 61
Lieu de résidence : Bordeaux
Activité : Praticienne & Enseignante en Reiki Japonais, fondatrice de l'Ecole Usui Reiki Do.
Date d'inscription : 21/01/2005

MessageSujet: Re: La pratique du Naïkan   Mar 14 Avr 2009 - 6:49

Bonjour Michael,

J'ai fusionné ton message avec ce sujet.

Bises


_________________
"Notre expiration est celle de l'Univers entier. Notre inspiration est celle de l'Univers entier. A chaque instant, nous réalisons ainsi la Grande Œuvre illimitée. Avoir cet esprit là, c'est faire disparaitre tout malheur et engendrer le bonheur." Kodo Sawaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La pratique du Naïkan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DU REIKI :: DIVERS :: Bibliothèques vivantes-
Sauter vers: